Profitez des aides à la rénovation énergétique pour changer vos anciennes fenêtres !

Non classé

Besoin de changer vos anciennes menuiseries au meilleur prix ? Ça tombe bien, des dispositifs d’aide à la rénovation énergétique existent, comme les Certificats d’Economies d’Energie (CEE), l’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) et surtout… MaPrimeRénov’ : on vous dit tout sur ces aides et comment en bénéficier dans le cadre des travaux réalisés par Sonimen ! 

Sonimen vous fait profiter de la TVA réduite à 5,5% sur des menuiseries performantes. Mais avant d’en profiter, on vous explique toutes les étapes à suivre pour obtenir votre prime !

 

MaPrimeRénov’ : c’est quoi au juste ?!  

 

MaPrimeRénov’, c’est le dispositif gouvernemental issu du plan de relance de l’économie, qui remplace le fameux Crédit d’Impôt à la Transitions Energétique (CITE).

Qui peut en bénéficier ?

Elle est accessible à tous les propriétaires* souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique au sein de leur résidence principale. Bonne nouvelle : l’isolation thermique des parois vitrées est éligible !  À condition toutefois que les nouvelles fenêtres viennent en remplacement de menuiseries simple vitrage !

Quelles sont les conditions ?

  • Les nouvelles fenêtres doivent remplacer des menuiseries simple vitrage OU répondre à un niveau de performance minimal** !
  • Les travaux doivent avoir lieu dans une résidence principale achevée depuis au moins 15 ans, et occupée 8 mois dans l’année au minimum.

Sachez enfin que des bonifications sont possibles et viennent gonfler le montant initial de la prime dans certains cas bien précis :

  • Sortie de passoire : bonus accordé lorsque les travaux permettent aux logements les plus énergivores de sortir de l’état de “passoire thermique” (étiquettes F et G)
  • Bâtiment basse consommation : ce bonus vient récompenser l’atteinte de l’étiquette A ou B grâce aux travaux réalisés. 

 

Comment obtenir MaPrimeRénov’ avec Sonimen ?

 

Pour obtenir votre subvention MaPrimeRénov’, Sonimen vous a préparé un parcours très simple en seulement 4 étapes. Suivez le guide ! 

1. Vérifiez quel est votre profil

Avec ma PrimeRénov, chaque catégorie de revenus correspond à une couleur bien précise :

– Bleu pour les foyers à revenus très modestes
– Jaune pour les foyers à revenus modestes
– Violet et Rose pour les foyers les plus aisés

Pour connaître votre profil et estimer en quelques clics le montant des aides dont vous pourriez bénéficier, utilisez le simulateur en ligne proposé par le site FranceRénov’ !

2. Identifiez les travaux éligibles à la prime

Avant de demander votre prime, il est important de savoir si les travaux envisagés dans votre habitation sont éligibles : sachez par exemple que vos nouvelles fenêtres doivent répondre à des critères de performance bien précis.

3. Déposez votre dossier en ligne

Créez maintenant un compte sur le site maprimerenov.gouv.fr afin de demander votre subvention et d’y déposer les pièces justificatives.Il ne vous reste plus qu’à contacter le magasin Sonimen de Nîmes pour demander un devis détaillé !

4. Faîtes réaliser les travaux et recevez votre prime !

Le moment est enfin venu de rénover votre logement : les artisans qualifiés de votre magasin Sonimen vous permettront d’accéder au paiement de votre prime à la fin du chantier !

Les autres aides cumulables avec MaPrimeRénov’

 

En plus de pouvoir bénéficier des montants forfaitaires délivrés par MaPrimeRénov’, il est possible de cumuler d’autres aides qui peuvent s’avérer des compléments très utiles à la réalisation de votre projet :

  • Les certificats d’économie d’énergie (CEE)
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • Le chèque énergie
  • Les aides des collectivités locales ou territoriales

En revanche, il est important de savoir que l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité proposée par l’ANAH n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’. 


*Sans condition de revenus
** Fenêtres ou portes-fenêtres avec un coefficient de transmission thermique (Uw) inférieur ou égal à 1,3 watt par mètre carré Kelvin (W/m2. K) et un facteur de transmission solaire (Sw) supérieur ou égal à 0,3 OU un coefficient de transmission thermique (Uw) inférieur ou égal à 1,7 watt par mètre carré Kelvin (W/m2. K) et un facteur de transmission solaire (Sw) supérieur ou égal à 0,36 (source : legifrance.gouv.fr)